Le voyage de Marcel Grob – Une histoire alsacienne

Philippe Collin est un journaliste-animateur qui a sévi sur France Inter et que l’on peut voir aussi sur Arte. Il est né à Brest en 1975, où il a fait des études d’histoire pendant lesquelles il a rédigé un mémoire de maîtrise sur l’épuration des collaborateurs à la libération.

Il signe, en collaboration avec le talentueux dessinateur Sébastien Goethals, un album de bande dessinée qui raconte l’incorporation de son grand-oncle alsacien, Marcel Grob, dans la Waffen SS.

En juin 1944, Marcel Grob est un jeune alsacien de 17 ans. Comme presque tous les alsaciens, son principal objectif, c’est de survivre à cette guerre qui a vu sa terre natale annexée et faire de lui un citoyen du IIIème Reich, sans lui laisser le choix.

Comme 130 000 de ses compatriotes alsaciens et mosellans, « Marzell Grob » est incorporé de force dans l’armée allemande. Poissard parmi les malchanceux, Marcel est incorporé dans la Waffen SS puis intégré dans la 16e division Reichsführer, trois mois après le débarquement allié en Normandie.

Normalement, la Waffen SS est exclusivement composée de volontaires, nazis convaincus et parfois fanatiques. Mais en 1944, la chair à canon est moins abondante et les volontaires insuffisants pour assurer le renouvellement des soldats des SS. Comme 10 000 autres alsaciens, Marcel devient donc un soldat SS sans qu’on lui demande son avis.

Le 11 octobre 2009. Marcel Grob a 83 ans. Il se retrouve devant un juge qui l’interroge sur sa vie et qui instruit son affaire. Il va falloir convaincre le tribunal qu’il n’a pas été un criminel nazi. Marcel Grob va devoir se replonger dans ses douloureux souvenirs, ceux d’un « Malgré-nous« , kidnappé en 1944, forcé d’aller combattre en Italie, au sein d’une des plus sinistres divisions SS.

Victime « malgré-elle » ou criminel de guerre ? Le juge cherche à lever le doute qui a par ailleurs empoisonné la vie de Marcel Grob après la guerre, jusqu’à le pousser dans le déni.

Marcel Grob 2.jpgCollin et Goethals nous livrent un album de BD bien écrit, bien dessiné, qui se lit comme une fiction et qui pourtant relate des faits historiques douloureux et bien réels.

En Alsace plus qu’ailleurs, offrir « Le voyage de Marcel Grob » pourra être le point de départ d’un échange inter-générationnel, sur les particularismes qui ont fait notre histoire, parfois notre malheur mais aussi notre identité et, la paix revenue, notre fierté.

Le voyage de Marcel Grob – Philippe Collin & Sébastien Goethals – Editions Futuropolis – 24 €

Abonnez vous en cliquant sur le bouton « suivre » en bas à gauche

Suivez-moi sur twitter

Suivez-moi sur Facebook

Retrouvez d’autres articles passionnants sur l’actualité alsacienne avec le site du magazine HEBDI. Et pensez à souscrire votre abonnement pour recevoir le mensuel chez vous 🙂

1 réflexion sur « Le voyage de Marcel Grob – Une histoire alsacienne »

  1. jean-pierre bender décembre 14, 2018 — 09:02

    Encore un bel article inspiré de notre histoire régionale avec un Marcel GROB qui nous éclairera de notre sombre passé.

    Un joli coup de projecteur pour cette BD que je ne manquerai pas de m’offrir !

    Merci et joyeuses fêtes.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close