Affaire Benalla – Trombinoscope

L’affaire Benalla évite au monde politique et médiatique de sombrer dans la torpeur estivale. Ci-dessous, un petit trombinoscope, incomplet et, bien sûr, subjectif…

Abonnez vous (bouton en bas de page)

Suivez-moi sur twitter

Suivez-moi sur Facebook 

Alexandre Benalla – La p’tite frappe :

Benalla.jpgSa carte de visite le présente comme « l’adjoint au Chef de Cabinet du Président de la République ». Ce titre lui est plus ou moins contesté dans la forme, mais sur le fond, ce qui est sûr, c’est qu’il est vu en présence du candidat Macron puis du président sur d’innombrables photos et vidéos. Impliqué au quotidien dans la sécurité du Président, il participe aux réunions de la Préfecture de Police qui touchent à ce sujet sensible. Son caractère impulsif pourrait inquiéter mais, visiblement, cela n’a pas nui à son ascension sociale. 26 ans, muni d’un Master en Droit, Benalla bénéficiait jusqu’à il y a peu de tous les attributs des premiers de cordée : un salaire (très) confortable, un appartement de fonction spacieux dans un des plus beaux quartiers de la capitale, un véhicule de fonction haut de gamme et équipé « Police » et un accès direct à tous les centres de pouvoir politique du pays. Pour consolider cette position enviable, il a aussi été promu Lieutenant-Colonel dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie, et se serait aussi bien vu nommer sous-préfet au tour extérieur, mais son jeune âge et l’opposition du corps préfectoral l’en ont empêché.

Le conte de fée s’est terminé brutalement avec la parution d’un article du Monde.fr du 18/07 signé d’Ariane Chemin le montrant en pleine action de tabassage en règle d’un jeune couple lors de la manifestation du 1er mai dernier. A l’exception du Président, je ne suis pas sûr que le jeune Benalla soit excessivement pleuré par ses interlocuteurs professionnels.

Les victimes – irréfléchies : Victime.jpgdeux personnes, un jeune homme et son amie, molestées par les forces de l’ordre, puis par Alexandre Benalla, que rien n’autorisait à un tel comportement. D ‘après leur avocat, « Ce sont deux jeunes qui sont venus prendre un verre et assister à une manifestation. Un couple d’amoureux. Ils ont à un moment essuyé une première charge de CRS. Ils ont eu un acte irréfléchi. Lui a pris une carafe d’eau, il l’a lancée sur les forces de l’ordre. Elle ne se souvient plus du projectile, quelque chose, qu’elle a eu sous la main. » Un acte irréfléchi, mais malgré tout violent et répréhensible…

Vincent Crase – Le Comparse :

Crase.jpgsalarié de LREM (licencié depuis) où il s’occupe de sécurité, c’est un ami d’Alexandre Benalla qu’il accompagnait le 1er mai dernier, lui aussi en tant qu’observateur. Un observateur très actif puisqu’il a participé aux violences et a été mis en examen pour cette raison. Des photos le montrent ce jour-là en possession d’une arme, ce qui n’était ni rassurant ni autorisé pour lui… Vincent Crase doit être un collaborateur moins stratégique qu’Alexandre Benalla et son niveau de « protection » politique est bien plus faible.

Emmanuel Macron – Le Boss :Macron.jpgnotre président, très présent sur les réseaux sociaux jusqu’au 18 juillet dernier et beaucoup plus discret depuis. Il fait sa réapparition le 24 juillet en affirmant être « le seul responsable » dans l’affaire Benalla. Dommage qu’il ait fait cette déclaration devant un parterre de militants et d’élus LREM et pas devant des journalistes ou d’autres interlocuteur moins… obligés. Facile aussi de se déclarer seul responsable de cette affaire quand on connaît le statut du Président de la République sous la Vème République. Emmanuel Macron sait que l’irresponsabilité juridique du Président le rend intouchable, en se déclarant seul responsable, il évite le débat et la recherche d’autres dysfonctionnements dans la chaîne de « responsabilité » : bref, à la fois seul responsable et irresponsable de par sa fonction, Emmanuel Macron ne rêve que d’un chose : que l’on passe à autre chose !

Patrick StrzodaLe fusible idéal :

strzoda.jpgDirecteur de Cabinet d’Emmanuel Macron, ce haut fonctionnaire était le supérieur hiérarchique d’Alexandre Benalla avant son licenciement. C’est lui qui l’avait autorisé à participer « en tant qu’observateur » à la manifestation du 1er mai. C’est lui aussi, qui l’avait (très modérément) sanctionné le 3 mai pour ses actes lors de cette manifestation : 15 jours de mise à pied avec suspension de salaire. En plus de sa loyauté, M. Strzoda a une qualité particulièrement appréciable dans l’affaire Benalla : né en 1952, il est admis par limite d’âge, le 5 juillet 2018, à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 6 octobre 2018. Donc, si notre Président cherche, sous la pression de l’opinion, à sanctionner un autre responsable que lui-même, son chef de cabinet est la personne idéale : son éviction sera sans conséquences puisque de toutes manières, il était sur le départ. Seul son amour-propre devrait être touché, mais je suis sûr que M. Strzoda profitera quand-même sereinement d’une retraite bien méritée.

Christophe Castaner – Le Rantanplan de Haute Provence : Castaner.jpgDélégué général de LREM, il est à ce titre le supérieur hiérarchique de Vincent Crase. Il est aussi Secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement. Macroniste du premier cercle, il diffuse la parole présidentielle et sait par expérience que le ridicule ne tue pas. Les exemples des qualités de communicant de Christophe Castaner sont innombrables. A titre d’illustration, je vous propose ce tweet du 25 juillet, il est parfaitement significatif de la novlangue LREM :Tweet Castaner.png

Aurore Bergé – Femme de convictions : Bergé.jpgje ne me lasse pas de lire la fiche biographique d’Aurore Bergé sur Wikipédia : « Engagée auprès de Valérie Pécresse lors des élections régionales de 2010 en Île-de-France, elle soutient Nicolas Sarkozy pour l’élection présidentielle de 2012. Elle choisit ensuite de soutenir François Fillon à la présidence de l’UMP la même année. Aurore Bergé soutient à nouveau Sarkozy durant l’élection pour la présidence du parti en 2014. Pour la primaire de la droite et du centre de 2016, elle rejoint la campagne d’Alain Juppé. Après la défaite de ce dernier, elle rejoint Emmanuel Macron au cours de la campagne de l’élection présidentielle de 2017 » . Edgar Faure, qui s’y connaissait, disait : « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ». Aurore Bergé doit habiter une zone peu abritée, parce que le vent de ses convictions a beaucoup tourné ces dernières années, mais bon, c’est du passé puisqu’elle a enfin réussi à se faire élire à une élection uninominale. C’est vrai que les vainqueurs des législatives de 2017 n’ont pas tous été élus que sur leurs qualités propres… Ses qualités, Aurore Bergé en a fait un usage immodéré pour défendre l’action du Président (ou plutôt son inaction) depuis le début de l’affaire Benalla. Comme pour Rantanplan Christophe Castaner, les démonstrations de ses talents sont innombrables. L’une récente, qui m’a beaucoup fait rire est son intervention à l’assemblée nationale ou elle a ânonné en les lisant sur sa fiche bristol, mot pour mot, les éléments de langages LREM qu’un(e) de ses collègues avait récité quelques minutes auparavant. Je n’ai pas retrouvé le lien sur twitter, mais si vous l’avez, renvoyez-le-moi en commentaire, d’avance merci.

Je m’arrête là pour aujourd’hui, mais ce trombinoscope pourrait rassembler beaucoup d’autres noms : Gérard Collomb, Michel Delpuech, Alain Gibelin, Edouard Philippe, Jean-Luc Mélenchon, Alexis Kohler et bien d’autres auxquels je ne pense pas à l’instant. N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions 😉

Abonnez vous (bouton en bas de page)

Suivez-moi sur twitter

Suivez-moi sur Facebook 

3 réflexions sur « Affaire Benalla – Trombinoscope »

  1. Moi ce que j.aimerais comprendré c’est pourquoi ça a mis 2 mois à sortir : parce que maintenant le moment est plus gênant pour Macron ? Parce que il a fallu ce temps pour que des journalistes tombent sur cette vidéo (et comment en ont ils eu connaissance ?) et reconnaissent Benalla ?
    Quelqu’un sait qui est la personne qui a filmé ?
    Si quelqu’un a des informations merci à lui !

    J'aime

  2. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

    1. Merci à vous 🙂 Rien à voir avec vos magnifiques photos,mais à chacun ses talents (ou pas) 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close